Oséopathie pour les sportifs à Nice


Les motifs fréquents:

  • Tendinite de l'épaule en natation
  • Tennis elbow chez le tennisman ou le golfeur
  • Gonalgie chez le coureur à pied
  • Pubalgie chez le footballeur
  • Périostite chez le gymnaste
  • Cervicalgie chez le boxeur

Intêret d’une consultation:

L’ostéopathe du sport est avant tout un ostéopathe qui intègre à sa pratique manipulatoire, des connaissances sur la science du sport.

En effet, il doit connaître la maîtrise des différents régimes de contractions excentriques, concentriques, pliométriques ou encore certaines notions énergétiques comme la thermodynamique (notions énergétiques du corps en mouvement…) afin de mieux comprendre le motif de consultation de son patient.

Il pourra également conseiller le sportif sur sa pratique qui peut s’avérer néfaste si elle est mal employée. Par exemple, la répétition du mouvement peut entraîner parfois des blessures chroniques voir irréversibles (notamment le golf, la boxe, et le tennis).

Par conséquence, il est préférable de pratiquer modérément des sports dit « en ligne » comme la natation, la course, la marche (cf : recommandation de l’HAS). En effet, les contraintes sont différentes : Muscles articulations, tendons ne sont pas sollicitées de la même manière.

sport et osteo nice

Questions/réponses


Platonov (1988) : « La performance, c’est l’expression des possibilités maximales d’un individu dans une discipline à un moment donné ».

Les performances sportives sont liées à de nombreux facteurs. Quatre facteurs principaux : l’athlète, l’entraineur, l’environnement et la gestion.

L’ostéopathie agit sur l’athlète notamment sur sa capacité de coordination (neuromusculaire) et sa capacité socio psychologique (affective et morale). Il pourra ainsi améliorer sa gestion du temps et sa performance.

Les facteurs d'une performance sportive

Se préparer à une épreuve sportive peut parfois être difficile. Des moments de doutes, des tensions peuvent parfois apparaître. Une séance peut se révéler bénéfique afin d’éviter une blessure, ou encore maximiser les chances de réussite lors d’une épreuve.

NB : Il est important de prévoir un minimum de 15 jours entre une séance d’ostéo et le jour de l’épreuve pour plusieurs raisons :

  • Le temps d’intégration du tissu conjonctif est de 3 semaines, il est donc recommandé de prévoir un délai avant une compétition
  • Il convient de retrouver des repères de « terrains » si possible progressivement après la séance d’ostéo.

Un suivi systématique est une question de bon sens chez un sportif, car une blessure peut arriver rapidement.

Il est donc fortement conseillé de s’imposer un rythme de consultation afin de ne pas laisser se transformer une petite tension musculaire inhabituelle en pathologie ou en lésion plus importante.